Sergueï Génovatch, metteur en scène et professeur

Lauréat du Prix de l’Etat de Russie, Artiste émérite de Russie, Directeur artistique du Studio de l'Art de Théâtre de Moscou,

Directeur artistique du Festival International de théâtre "La Saison Stanislavski"

Spectacles

 

Les Garçons, F. Dostoïevski

 

Les Joueurs, N. Gogol

 

Moscou-sur-vodka, V. Erofeïev

 

Les Mémoires d'un défunt,

M. Boulgakov

 

La Bataille de la vie, Ch. Dickens

 

Le Fleuve Potoudane, A. Platonov

 

Une Famille en déclin, N. Leskov

 

Frère Ivan Fiodorovitch,

F. Dostoïevski

 

Les Notes, A. Tchekhov

 

Trois années, A. Tchekhov

 

Le Suicidé, N. Erdman

 

Sergueï Génovatch en tant que metteur en scène porte une attention particulière aux paroles de l’auteur comme une nécessité de pénétrer dans le message de l’écrivain, comprendre sa perception du monde et, ensuite, reproduire cela avec les moyens de théâtre. Le travail minutieux et l’esprit de la famille théâtrale sont devenus les marques de son style de metteur en scène, et les spectacles du Studio de l’Art de Théâtre en sont la meilleure preuve.

 

Sergueï Génovatch a fait ses études au département de mise en scène du GITIS (Moscou) dans l’atelier de Piotr Fomenko en 1988 et de suite devenu le professeur de ce même département. Depuis 2004, il est directeur du département de mise en scène de l’Académie russe des arts du théâtre (ex-GITIS).

 

De 1988 à 1991, il est directeur artistique du Théâtre-Studio “Tchelovek” de Moscou où il crée des spectacles Pannochka d’après N. Gogol “Viï” et Illusion de P. Corneille.

 

De 1991 à 1998, Sergueï Génovatch est directeur artistique du Théâtre Malaïa Bronnaïa à Moscou. Parmi les productions des ces années sont les spectacles Le Roi Lear de W. Shakespeare et la trilogie L’Idiot d’après F. Dostoïevski.

 

En 1993, le nouveau Théâtre-Studio de Piotr Fomenko ouvre ses portes en intégrant dans son répertoire les spectacles de Sergueï Génovatch Vladimir, la 3ème classe d’après N. Gogol et Le Bruit et la fureur de W. Faulkner. En 1996, il met en scène le spectacle avec la troupe de Piotr Fomenko Un Mois à la campagne d’après I. Turgueniev. Cette production a participé au Festival d’Avignon 1997.

 

En 2000, il présente le spectacle Le Malheur d’avoir trop d’esprit au Théâtre Maly de Moscou. En 2002, avec la troupe du Maly, il met en scène la pièce La Vérité c’est bien, mais le bonheur c’est mieux d’A. Ostrovski.

 

En 2004, il met en scène le spectacle pour le Théâtre d’art de Moscou (MKHAT) La Garde blanche d’après le roman de M. Boulgakov. En 2005, il présente Le Malade imaginaire de J-B Molière.

 

En 2004 également, il met en scène avec ses élèves de l’Académie russe des arts du théâtre le spectacle Les Garçons d’après les 9 chapitres du roman "Les Frères Karamazov” de F. Dostoïevski qui deviendra une carte de visite du futur nouveau théâtre – le Studio de l’Art de Théâtre – dont Sergueï Génovatch assurera la direction artistique.

 

 

Prix et récompenses

Prix d’Etat de la Russie

Prix Stanislavski

Prix national de théâtre « The Golden Mask » pour les spectacles Une Famille en déclin, La Bataille de la vie, Le Fleuve Potoudane et Frère Ivan Fiodorovitch

Prix « The Crystal Turandot » pour le spectacle Les Garçons

Prix de l’Union de Théâtre de Russie pour le spectacle Une Famille en déclin

Prix de littérature Alexandre Soljenitsyne