TAFAHUM

Benjamin Ellin et Louai Alhenawi direction artistique

Louai Alhenawi et Benjamin Ellin direction artistique

TAFAHUM - L'ENSEMBLE DE L'ÉNÉRGIE POSITIVE

 

TAFAHUM est un ensemble innovant fusionnant la musique classique européenne et la musique classique arabe, composé des musiciens classiques de l’Orient et de l’Occident sous la direction des deux chefs acclamés : le chef et compositeur britannique Benjamin Ellin et le musicien du ney syrien Louai Alhenawi.

Ainsi TAFAHUM uni les compositeurs, les interprètes et le public dans le répertoire comprenant des nouvelles œuvres, des adaptations de la musique traditionnelle et des œuvres au croisement des genres dans le cadre des collaborations avec d’autres ensembles musicaux et des projets pluridisciplinaires.

L’ensemble a été crée en 2014 grâce à la rencontre des deux musiciens Benjamin Ellin et Louai Alhenawi. L’invitation par Benjamin Ellin de Louai Alhenawi de donner des master-classes de la musique du Moyen Orient au Pembroke Academy of Music à Londres s’est développée en une belle collaboration sur la base de la fusion des visions artistiques.

TAFAHUM représente ainsi le désir des deux artistes de connaître mieux les traditions musicales des cultures musicales, leurs origines et l’héritage afin de créer un nouveau projet passionnant sous les auspices de l’art et des gens.

TAFAHUM ouvre des frontières de la musique pour aller vers d'autres arts scéniques. Un nouveau projet théâtral l'attend au début 2020.

Le premier CD de l’ensemble Tafahum Osmosis est sorti en avril 2016 et a été acclamé par le public et la presse. Deux nouveaux albums sont en cours de réalisation.

Benjamin Ellin, directeur artistique, compositeur, chef d'orchestre

 

Récompensé par de nombreux prix, Benjamin Ellin est lauréat en 2007 du Concours International de Chefs d’orchestre Evgeny Svetlanov. Également compositeur, il reçoit en 2009 le prix Barlow Endowment.

Benjamin Ellin créé en 2014, avec Louai Alhenawi, l’ensemble Tafahum avec lequel il développe de nombreux projets en Angleterre et au Canada.

Sa croyance en l’énergie positive de la musique au sein de la société se reflète dans les nombreux projets dont il est une des figures de proue. De son ensemble Tafahum, aux grands projets et collaborations avec le Southbank Centre de Londres, de ses œuvres à son engagement sur scène, sa croyance en un monde musical sans frontières se reflète par un inlassable engagement en tant qu’artiste invité et directeur musical.

En tant que compositeur son travail est présenté partout dans le monde. Il reçoit de nombreuses commandes notamment des orchestres de Hallé, d’Auvergne, de l’Opéra de Shanghai ainsi que des Festivals SoWeCa et Fort Macleod (Canada), ou de formations de chambre comme le Trio Chausson. En 2012 son Premier concerto pour trombone a été créé à New York. En 2016, est créé à Amiens, son nouvel oratorio One before zero, commande de l’Orchestre de Picardie pour les commémorations du centenaire de la bataille de la Somme. En 2017, son œuvre SINFONIA NO. 1 est interprétée au Royal Opera House de Londres, avec la Royal Ballet School. Parmi ses projets en cours, notons également la création de son premier opéra, WOLVES, avec l’écrivain et collaborateur Ben Maier. Benjamin Ellin compose également beaucoup pour le cinéma et le théâtre. 

En tant que chef d’orchestre, au cours des dernières saisons, Benjamin Ellin, très présent au Royaume Uni, est invité à diriger le Philharmonia Orchestra, l’English Chamber Orchestra, le BBC National Orchestra of Wales, le London Philharmonic Orchestra et le BBC Scottish Symphony Orchestra. En France, il est invité par les orchestres nationaux de Montpellier, Lille, Lyon et Radio France. A l’international, il dirige l’Orchestre philharmonique du Luxembourg, le Sinfonia Varsovia, le Hulencourt Soloists Chamber Orchestra, les orchestres de la Radio de Turin, du Théâtre Massimo de Palerme, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de Chambre de Catalogne ainsi que les orchestres symphoniques d’État de Russie, de Saint-Pétersbourg, de Moscou et de l’Opéra de Shanghai.

Le CD de ses trois pièces Three States at Play avec l’altiste Rivka Golani et l’Orchestre Philharmonique de Slaithwaite sous la direction de Nic Pendlebury a été acclamé par la critique. 

www.benjaminellin.com

Louai Alhenawi, directeur artistique, compositeur, professeur

 

Louai Alhenawi se spécialise dans le Ney (flûte arabe), les percussions arabes (darbuka, daf et riqq) et la musique du Moyen-Orient. Né en Syrie, il a étudié au Conservatoire de Damas qu’il a terminé en 2001. Après ses études, il a enseigné pendant un an au Conservatoire et a tenu un poste de soliste de Ney dans l'Orchestre National Syrien et l'Orchestre National Arabe. Pendant ce temps, il a également joué avec la chanteuse emblématique Fairouz et a composé plusieurs œuvres pour diverses productions syriennes, dont le film «Sana Baad Sana», et d’autres pièces de théâtre. Au début de 2002, Louai a été choisi pour faire partie de l’ensemble musical de la compagnie de production théâtrale néerlandaise Zt Hollandia, qui a fait des tournées dans toute l’Europe. Depuis son arrivée au Royaume-Uni à la fin de 2002, il participe à de nombreux spectacles, projets pédagogiques et collaborations.

En 2014, Louai Alhenawi a créé avec le compositeur et chef d'orchestre britannique Benjamin Ellin l'ensemble Tafahum.

Il dirige également, avec l’artiste Alia Alzughbi, la Fondation Diwan qui organise des manifestations artistiques arabes.

Au cours des dernières années, Louai Alhenawi a enregistré et tourné dans le monde entier avec de nombreux artistes, notamment Shakira, Brian Eno, Damon Albarn, Terry Hall, Natacha Atlas, Juan Martin et autres. Il dirige et compose également pour son groupe l'ensemble Al Farabi, interprétant la musique classique arabe.