Théâtre de la Nouvelle Génération de Moscou (MTYUZ)

Direction artistique - Henrietta Yanovskaïa et Kama Guinkas

Le Théâtre de la Nouvelle Génération de Moscou (MTYUZ) commence son histoire en 1920. Il fut l’un de ceux théâtres soviétiques reçut un nom impersonnel sous l’abréviation « MTYUZ » ce qui signifie « Théâtre du Jeune Spectateur de Moscou ». Le théâtre connut ses heures de gloire et d’échec, mais le label soviétique « le théâtre pour les enfants » limita le répertoire de la troupe, aussi bien que le développement artistique des metteurs en scène et des comédiens dont les plus talentueux quittaient « le théâtre jeune public ».

 

Tout fut changé en 1987, le jour de la première du spectacle Cœur de chien de M. Boulgakov dans la mise en scène de la nouvelle directrice artistique du théâtre Henrietta Yanovskaïa. Le spectacle symbolisa non seulement le début d’une nouvelle ère du MTYUZ, mais aussi la renaissance du théâtre russe libre qui, étant contraint de passer des longues années en sous-sol, enfin put parler à haute voix. Grâce aux nombreuses tournées du spectacle cette voix put être entendue en Allemagne, France, Belgique, Suisse, Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Pologne, Israël et Turquie. Le théâtre du jeune spectateur se transforma en un « théâtre pour les gens » comme l’appelle Henrietta Yanovskaïa dont chaque spectacle attire l’attention du public et des professionnels en Russie et à l’international. Ce n’est pas un hasard que dans le monde anglo-saxon le théâtre MTYUZ est connu sous le nom « The Moscow New Generation Theatre » (le Théâtre de la Nouvelle Génération de Moscou).

 

Le MTYUZ d’aujourd’hui représente un synthèse et collaboration des deux metteurs en scène hors pair Henrietta Yanovskaïa et son époux Kama Guinkas, du scénographe Sergueï Barkhine et de la troupe de talent exceptionnel.

 

Les spectacles du Théâtre de la Nouvelle Génération sont récompensés par des prix les plus prestigieux du théâtre en Russie: « The Golden Mask », « The Crystal Turandot », « La Mouette », Prix Stanislavski, Prix des critiques de Moscou. Il est un invité habituel des festivals, la géographie de ses tournées se répandent non seulement à travers la Russie (Saint-Pétersbourg, Samara, Vologda, Novosibirsk, Rostov-sur-le-Don, Surgut, etc.), mais aussi vers la France, Allemagne, Suisse, Suède, Finlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Bulgarie, Estonie, Géorgie, Etats-Unis, Colombie, etc. En 1997 et 1999, les spectacles K.I. from CRIME, L’Orage et Tatiana Répina font partie du programme du Festival d’Avignon en France où ils remportent un grand succès auprès du public et de la presse.

 

Pendant de nombreuses années le théâtre mène un travail étroit avec des différentes sociétés de bienfaisance en offrant des places gratuites aux spectacles du MTYUZ. Aujourd’hui, il s’agit de la collaboration avec environ 70 sociétés et associations de bienfaisance de Moscou et de la Région de Moscou.

Répertoire

 

Variations énigmatiques (2018), É-E. Schmitt

Mise en scène de Kama Guinkas

All over (2017) E. Albee

Mise en scène de Kama Guinkas

Sur la toute à... (Les rêves russes...) (2016) d'après « Crime et Chatiment » de Dostoïevski

Mise en scène de Kama Guinkas

Prix « The Golden Mask » dans la catégorie Meilleure acteur

 

Qui a peur de Virginia Woolf? (2014) E. Albee

Mise en scène de Kama Guinkas

 

Lady Macbeth de notre district (2013) d’après la nouvelle de Nikolaï Leskov « Lady Macbeth du district de Mtsensk »

Mise en scène de Kama Guinkas

Prix « The Crystal Turandot-2014 » et Prix Stanislavski-2014 dans les catégories Meilleur spectacle de la saison et Meilleure actrice

 

Ne vous séparez pas de ceux qui vous aimez (2013) Alexandre Volodine

Mise en scène de Henrietta Yanovskaïa

Prix Stanislavski-2014 dans les catégorie L’Evénement de la saison

 

Les bouffons de Shakespeare (2012) d’après les œuvres de William Shakespeare

Mise en scène de Kama Guinkas

 

Nocturne (2012) Adam Rapp

Mise en scène de Kama Guinkas

 

Médée (2010) sur les textes de Lucius Annaeus Seneca, Jean Anouilh et  la poésie de Joseph Brodsky

Mise en scène de Kama Guinkas

 

La Douce (2009) Fiodr Dostoïevski

Mise en scène d’Irina Keroutchenko

Prix « The Golden Mask-2011 » dans la catégorie Meilleur acteur

 

Le Petit poème absurde (2006) d’après le chapitre «  Le Grand Inquisiteur » du roman de F. Dostoïevski « Les Frères Karamazov »

Mise en scène de Kama Guinkas

Prix « La Mouette » dans les catégories Meilleure mise en scène, Meilleure scénographie et Meilleur acteur, Prix Stanislavski-2007 dans la catégorie Meilleur acteur, Nomination « The Golden Mask-2007 » dans la catégorie Meilleur spectacle de grand format

 

La trilogie LA VIE EST BELLE. D’APRÈS TCHEKHOV

Mise en scène de Kama Guinkas

 

Le Moine noir (1999)

Prix « The Golden Mask-2000 » pour la scénographie, « La Mouette », « The Crystal Turandot », Grand-Prix du Festival international « La Maison baltique » à Saint-Pétersbourg, Prix des critiques de Moscou pour la Meilleure mise en scène, Prix d’Etat de la Russie pour le Meilleur duo d’acteurs.

 

La Dame au petit chien (2001)

Prix « The Golden Mask-2002 » dans la catégorie Meilleur spectacle de petit format et Meilleure mise en scène, Prix « La Mouette » dans les catégories Meilleur acteur et Meilleure actrice

 

Le Violon de Rothschild (2004)

Prix « The Golden Mask-2005 » dans la catégorie Meilleur spectacle de grand format et Meilleure scénographie, Prix Stanislavski-2005 pour le Meilleur duo d’acteurs

 

 

The Happy Prince (2000) Oscar Wilde 

Mise en scène de Kama Guinkas

 

POUCHKINE. DUEL. MORT. (1999) Kama Guinkas

Kama Guinkas est lauréat du Prix d’Etat de la Russie, Grand-Prix du Festival du 200ème anniversaire de Pouchkine « Russie, premier amour… »

 

K.I. from CRIME (1994) d’après F. Dostoïevski

Mise en scène de Kama Guinkas

Prix « The Crystal Turandot-1995 » dans la catégorie Meilleur metteur en scène, Kama Guinkas reçoit pour ce spectacle le Prix d’Etat de la Russie, lauréat des nombreux festivals internationaux.